Publié par Laisser un commentaire

Acceptation des matériaux biosourcés pour l’isolation des façades.

Traduction d’une étude Allemande du Bundesministerium für Ernährung und Landwirtschaft. source: www.fnr.de

Nous vous présentons les résultat d’une étude de marché et de recherche sociale de l’Université de Pforzheim sur le thème : « Matières premières renouvelables dans l’industrie » en prenant comme exemple l’isolation des façades.

Il est intéressant de voir que le souhait d’utiliser des matériaux biosourcés est bien réelle en Allemagne. Mais lors des travaux seul 1 chantier sur 4 est réalisé avec ces matériaux.

Dans cette étude scientifique réalisée par la Pforzheim University of Applied Sciences lors du second semestre 2017. Sur 340 entretiens avec des constructeurs privés, des entreprises spécialisées, des autorités, des concessionnaires et des architectes ont examiné leurs attitudes et leurs comportements d’achat de matières premières renouvelables en utilisant l’exemple de l’isolation de façade.

Une isolation de façade est principalement à base de fibres de bois, de cellulose ou de plus en plus de chanvre, de lin, de paille ou de laine de bois.

Une situation a été trouvée dans laquelle la population, en l’occurrence les constructeurs privés, sont largement convaincue par l’utilisation d’isolants biosourcés, et souhaitent également les acheter, pour l’utilisation de l’isolation des façades,

Cependant, ce souhait n’a jusqu’à présent été que légèrement satisfait par les fournisseurs.

Les architectes peuvent jouer un rôle important dans la situation actuelle du marché: ils sont indépendants, compétents et prescripteur. L’isolation des façades est un point critique dans la structure du développement écologique – certainement en Allemagne, en Europe et peut-être aussi au niveau international.

Les architectes peuvent donner l’impulsion décisive dans le secteur de la construction. Les entreprises et les sociétés jouent également un rôle important. Ce sont les moteurs qui ont l’expérience et la capacité de produire et de mettre à disposition les produits requis dans le cadre de la stratégie de bioéconomie du gouvernement fédéral.

Il est intéressant de voir que le souhait d’utiliser des matériaux biosourcés est bien réelle en Allemagne, mais que lors des travaux seul 1 chantier sur 4 est réalisé avec ces matériaux.

Un article sur l’énergie grise des matériaux .https://www.isolation-ouatedecellulose.fr/energie-grise-des-isolants-les-plus-utilises/

source: www.fnr.de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.